Aller au contenu

Soufi, mon amour d’Elif Shafak

Ella Rubinstein a, en apparence, tout pour être heureuse : une belle maison, un mari, trois beaux enfants et un chien fidèle. Mais à l’aube de ses 40 ans, elle se demande si elle n’est pas passée à côté de sa vie et de l’amour. Mariage de raison plus que de passion, les incartades de son époux ne sont plus un secret. Engagée comme lectrice par une agence littéraire, sa première mission est de rédiger une note sur un manuscrit signé Aziz Z. Zahara. Ce roman (que l’on découvre nous aussi au fil des pages) retrace la rencontre entre le poête Rumi et Shams de Tabriz, un célèbre derviche errant. Pour Ella, c’est un bouleversement. Cette lecture fait echo en elle, l’interroge. Elle se met alors en contact avec son auteur et au fil de sa lecture et de ses conversations avec Aziz Z. Zahara, elle découvre le soufisme et la splendeur de l’Amour.

 

Une construction originale avec deux histoires dans un roman et deux styles d’écriture : un style épuré, simple et direct quand c’est Ella qui raconte, une écriture plus riche et plus dense dans le manuscrit. Cette double lecture peut déstabiliser, l’histoire d’Ella agacer. Ce roman n’en est pas moins un merveilleux voyage dans le monde soufiste, à la rencontre de personnages attachants, anti-conformistes et libres.

 

Alors, laissez-vous envouter par ce roman qui interroge, qui ouvre de nouveaux horizons, qui nous parle simplement d’amour (au sens large du terme). A mettre entre toutes les mains !

 

Soufi, mon amour – Elif Shafak – Ed. 10-18 – 9,10€

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser du HTML simple dans vos commentaires. Votre courriel ne sera pas publié.

S'abonner à ce flux de commentaires via RSS